Prêche: l’avant pelerinage

Parmi les plus grandes œuvres qui permettent de multiplier les récompenses figure le pèlerinage agréé.  « … le pèlerinage agréen’a d’autre récompense que le Paradis

Ecouter le prêche

 إنّه -يا عباد الله- الحج المقبول الذي لا يُخالطه شيءٌ من الإثم، وهو الذي وقَع موافقًا لما طُلِب من المسلِمِ على الوجهِ الأكمل، ولا يكون كذلك إلا بإخلاصِ الحاجِّ لله ومتابعتِهِ رسولَ الله في أدائِه، وذلك يقتَضِي مِنه أن يُعلِّقَ قلبَه بربِّه وحده، مُستيقنًا أنَّ الأمور كلَّها بيده سبحانه، وأنه المُعطي المانع، النافع الضار، المُحيي المُميت، وأنَّ غيره لا يملك لنفسه نفعًا ولا ضرًّا، ولا يملك مَوتًا ولا حياةً ولا نشورًا، يُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ وَيُولِجُ النَّهَارَ فِي اللَّيْلِ وَسَخَّرَ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ كُلٌّ يَجْرِي لِأَجَلٍ مُسَمًّى ذَلِكُمُ اللَّهُ رَبُّكُمْ لَهُ الْمُلْكُ وَالَّذِينَ تَدْعُونَ مِنْ دُونِهِ مَا يَمْلِكُونَ مِنْ قِطْمِيرٍ إِنْ تَدْعُوهُمْ لَا يَسْمَعُوا دُعَاءَكُمْ وَلَوْ سَمِعُوا مَا اسْتَجَابُوا لَكُمْ وَيَوْمَ الْقِيَامَةِ يَكْفُرُونَ بِشِرْكِكُمْ وَلَا يُنَبِّئُكَ مِثْلُ خَبِيرٍ[فاطر: 13، 14].

فيُقبِل عليه، ويصرف كلَّ أنواعِ العبادةِ إليه، مُتذكِّرًا أن التوجُّهَ إلى غيره بأيِّ لون من ألوانِ العبادة شِركٌ مُحبِطٌ للعَمَل، مُستَحضِرًا قولَ ربِّه سبحانه في مآلِ أعمال مَن أشرك به:وَقَدِمْنَا إِلَى مَا عَمِلُوا مِنْ عَمَلٍ فَجَعَلْنَاهُ هَبَاءً مَنْثُورًا [الفرقان: 23]. وأيُّ مقامٍ أجدَرُ بأن يُذكَر فيه اسمُ الله ويُسار فيهِ على طريقِ خَليلِ الله في إعلانِ التوحيدِ لله من مقامِ الحاجِّ عند بيتِ الله الذي قَصَدَه، وفي مناسكِ حجِّه التي تلبَّسَ بها، وفي متابَعَة رسول الله بالاهتداءِ بهديِه والاستنان بسنّته وتقديمِ قوله على قول كلِّ أحدٍ من النّاس مهما عظُمَ شأنُه وعلا كعبه وتألَّق نجمُه؛ امتثالاً لأمر الله القائِل سبحانه:وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانْتَهُوا [الحشر: 7]، وامتثالاً لقوله: وَإِنْ تُطِيعُوهُ تَهْتَدُوا [النور: 54].

بهذه المتابعةِ يطمئنّ الحاجّ إلى موافقةِ الصواب في أعمالِ حجِّه؛ فإنَّ النبيَّ بيَّن لأمَّته في حجّة الوداع، بيَّن لهم المناسكَ بيانًا واضحًا جليًّا لا خفاءَ فيه قائلاً: ((لتأخُذوا عنيمناسِكَكم))كما جاء في حديث جابر بن عبد الله الأنصاري رضي الله عنه في وصف حجة النبي . أخرجه مسلم في صحيحه وغيره. وبهذه المتابعة يحذر الحاجّ من الوقوع في كلّ ما يجرَح حجَّه أو يُنقِصُ أجرَه، لا سيّما حين يعلم ما جاء في سنَّته عليه الصلاة والسلام من كريمِ الأجر لمن صَانَ حجَّه عن كلِّ ما يُكدِّر صفوَه، وذلك ما جاء في الحديث الذي أخرجه الشيخان في صحيحيهما عن أبي هريرةَ رضي الله عنه أن رسول الله قال: ((من حجَّ فلم يرفُث ولم يفسُق رجع من ذنوبه كيوم ولدَته أمّه)).

 والرَّفَث هو: غِشيانُ النساء ودواعيه والكلام فيه وتَكرار النظر على وجه الاستمتاع، وأمّا الفسوق فيدخلُ فيه أعمالُ الفسق وما يحرم من الكلام كالكذب والغيبة والنميمة والسِّباب والجدال المُفضِي إلى الخصومة وإيغار الصدور، لا سيّما إذا اقترن برفعِ الأصوات بالكلام الذي يتأذّى به سامعه.

 فإذا استشعر الحاجّ في كل خطوةٍ يخطوها وفي كلّ منسكٍ يُؤدِّيه أنه في هذا المكان الشريف والبِقاع المُطهَّرة الذي اجتمع فيها شرفُ المكان وشرفُ الزمان وشرفُ الشعائر استيقَن أنه لا مكانَ فيها لرفَثٍ ولا لفسوقٍ ولا لجدال، فيُمضِي أيّام حجِّه مُنفِقًا كلَّ جزءٍ من وقته في طاعة ربّه؛ تلاوةً وذكرًا وصلاةً وطوافًا بالبيت وإنفاقًا في وجوه البر وإحسانًا في كلِّ ضروب الإحسان؛ فإنَّ النفقة في الحجّ مما يُخلَف على صاحبه،

 كما جاء في الحديث الذي أخرجه الحاكم في مستدركه بإسنادٍ صحيحٍ عن عائشةَ رضي الله عنها أنَّ رسول الله قال لها في حُجرتها: ((إنَّ لكِ من الأجر على قدرِ نَصَبِكِ ونفَقَتكِ))؛ على أن تكون من كسبٍ حلالٍ طيبٍ؛ فإنّ الله طيبٌ لا يقبلُ إلا طيِّبًا، فيُعقِبُه ذلك [ويُخلِفُه] لذَّةً وسرورًا وانشراحًا وحبًّا لله تعالى ولرسوله ولدينه كلما أقبل على ربه واشتغل بمرضاته. ويرجع إلى بلده وقد صارت حالُه أحسَنَ مما كانت عليه، وهو علامةٌ عند كثيرٍ من العلماء على الحجّ المبرور.

فاتقوا الله عباد الله، واحرصوا على أن يكون حجُّكم مبرورًا بالإخلاصِ لله فيه؛ فإنه مدارُ العمَل وروحه، وبالمتابعة لرسولِ الله والاهتداءِ بهديه وتقديم قوله على قول كلّ أحدٍ غيره، وإطابة الكسب والنفقة، والحذر من الرياء والسمعة والفخر والخُيَلاء، واجتناب الرَّفَث والفُسوق والجِدال وكلِّ ما يُنافي مقصود الحجّ أو يُنقِصُ أجره أو يصرفه عن حقيقَتِه، أو يُغيِّر صِفتَه التي شرعها الله وبيَّنها رسوله في صحيح سنَّته، حتى لا تذهبَ مشقَّة السفر ونفقاته وعناءُ مفارقة الأهل والأولاد والأوطانِ سُدى بشَوبِها بما يُفسِد الأعمالَ أو يُنقِصُ أجرها أو يُذهِب بالمقصود منها.

Oh musulmans, le plus beau souhait pour un musulman c’est d’entrer au Paradis qui est la demeure de la félicité éternelle ; et de pouvoir voir le Visage de son Seigneur qui est une récompense qu’Allah (Glorifié Soit-Il) a préparée pour ceux qui croient en Lui et accomplissent les bonnes œuvres dans l’attente du retour final et de demeurer au Paradis.

Parmi les plus grandes œuvres qui permettent de multiplier les récompenses figure le pèlerinage agréé. Notre Prophète (SAW) bien aimé nous informé de sa récompense dans les deux sahihs (Boukhari et Moslim). D’après Abou Houraira (Qu’Allah satisfait de lui), le Prophète (SAW) a dit « « d’une omra à une autre, il y a une expiation des péchés commis et le pèlerinage agrée n’a d’autre récompense que le Paradis ». 

Toujours d’après lui,le Prophète (SAW) a dit : « Le pèlerinage sincère n’a d’autre récompense que le Paradis ».On lui demanda : « Comment accomplir sincèrement un pèlerinage ? ». Il répondit:« En offrant la nourriture aux autres et en diffusant la bonne parole ».

Chers adorateurs d’Allah, le Hajj accepté c’est celui qui n’est entaché par aucun péché conformément aux enseignements de notre Prophète (SAW) et il ne sera accepté que lorsque deux conditions seront réuni : qu’il soit sincère pour Allah (Glorifié Soit-Il) et en conformité avec la tradition du messager d’Allah (SAW). Et cela exige du pèlerin que son cœur soit attaché à son Seigneur seul et qu’il ait la certitude que toute chose est entre Ses mains (qu’il soit glorifié), et qu’Il est le pourvoyeur, qui donne la vie et la reprend, et que personne ne détient et ne possède, ni la mort ni la vie, à part Lui.

Allah (Glorifié Soit-Il) dit :« Il insère la nuit dans le jour et le jour dans la nuit. Il a soumis à Ses ordres le Soleil et la Lune, chacun d’eux devant poursuivre sa course jusqu’au terme fixé. Tel est Allah, votre Seigneur à qui appartient la Royauté ! Quant à ceux que vous invoquez en dehors de Lui, ils ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte. Si vous les priez, ils n’entendront pas vos prières, et même s’ils les entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le Jour du Jugement, ils nieront votre association. Nul ne peut mieux te renseigner que Celui dont la connaissance englobe toute chose » [fatir: 13.14].

Il se rapproche de seigneur, et doit vouer toutes sortes d’adorations pour lui, en se rappelant que vouer ses adorations à d’autres de n’importe quelle façon est du polythéisme, réduisant ainsi ses œuvres en poussière, comme Allah dit : « car toutes les œuvres qu’ils auront pu accomplir seront par Nous réduites en poussière » [Al-Furqan : 23].

Quel est l’endroit le plus digne pour  mentionner le nom d’Allah et être sur la voie de l’ami intime d’Allah (Ibrahim) pour déclarer l’unicité d’Allah. à partir du pèlerinage à la maison d’Allah pour laquelle le pèlerin s’est déplacé, lors des rituels du Hadj, pour lequel il s’est préparé, et en suivant le Messager d’Allah avec sa guidée en appliquant sa sounna et en mettant sa parole avant et au-dessus de tout autre parole de qui que ce sois, en obéissant aux commandements  d’Allah Tout-Puissant : « Prenez ce que le Prophète vous donne, et abstenez-vous de ce qu’il vous interdit. Craignez Dieu, car Il est Terrible quand Il sévit ! » [Hashr: 7]. « Si vous lui obéissez, vous serez bien guidés » [Nur: 54].

En suivant les traces du Prophète (SAW), le pèlerin sera rassuré pour accomplir son pèlerinage. En effet, au cours du pèlerinage d’adieu, le Prophète (SAW) a clairement expliqué à sa nation, les rites du pèlerinage. D’après Jabir bin Ansari Abdullah (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (SAW) a dit : « prenez de moi vos rites » (Rapporté dans Sahih Mouslim et d’autres).

En suivant les traces du Prophète (SAW), le pèlerin est prévenu des erreurs à ne pas commettre et qui peuvent annuler son pèlerinage ou diminuer ses œuvres. Comme le Prophète (SAW) l’a dit : « Celui qui accomplit le pèlerinage sans proférer des paroles obscènes, ni commettre des actes indécents, sort de son pèlerinage aussi innocent que le jour de sa naissance ».

Le discours obscène concerne le fait de chercher à avoir des relations avec les femmes et à discuter à propos de ce dernier, regarder le visage avec plaisir.

Si après chaque pas et chaque rite le pèlerin ressent qu’il est à cet endroit honoré et pure, ou il a été regroupé l’honneur de l’endroit, l’honneur du moment, l’honneur du rite, il se rend compte qu’il est dans un endroit où il n’y a pas de place pour proférer des paroles obscènes ni des actes indécents, des discussions futiles. Il passera alors la grande partie de son temps dans l’obéissance à son Seigneur ; la récitation du Coran, le rappel d’Allah, la prière, l’accomplissement du tawaf, la dépense pour Allah et les actes de charité dans toutes sortes.

Le fait de dépenser durant le hajj fera multiplier vos hassanats comme cela est évoqué dans le hadith, « tu as en récompense selon ta dépense ». Pour cela, il faut que votre argent vienne d’une source licite et pure. Allah (Glorifié Soit-Il) est pure et n’accepte que ce qui est pure, et tout cela par amour pour Allah, Son Prophète et Sa religion. Combien de personnes à l’égard desquels nous avons constaté, après leur retour du hajj, qu’elles avaient changé de comportement ? Nous avons remarqué les traces de la piété sur elles, et tout cela est le résultat et les signes du pèlerinage agrée et accepté.

Craignez Allah (Glorifié Soit-Il), créatures d’Allah, et faites attention que votre pèlerinage soit sincère et agrée par Allah. C’est l’orbite dans laquelle l’âme du pèlerinage tourne de même que le suivi du Prophète (SAW). Il faut le prendre comme guidée pour mettre sa parole avant toute autre personne. Il faut faire une dépense licite et se méfier de l’hypocrisie, l’orgueil, la vanité, l’ostentation et éviter l’obscénité et la débauche, les débats inutiles et tout ce qui va à l’encontre du but de pèlerinage ou le diminuent.

Parmi les plus grandes œuvres qui permettent de multiplier les récompenses figure le pèlerinage agréé. Notre Prophète (SAW) bien aimé nous informé de sa récompense dans les deux sahihs (Boukhari et Moslim). D’après Abou Houraira (Qu’Allah satisfait de lui), le Prophète (SAW) a dit « « d’une omra à une autre, il y a une expiation des péchés commis et le pèlerinage agrée n’a d’autre récompense que le Paradis ». 

Toujours d’après lui,le Prophète (SAW) a dit : « Le pèlerinage sincère n’a d’autre récompense que le Paradis ».On lui demanda : « Comment accomplir sincèrement un pèlerinage ? ». Il répondit:« En offrant la nourriture aux autres et en diffusant la bonne parole ».

Chers adorateurs d’Allah, le Hajj accepté c’est celui qui n’est entaché par aucun péché conformément aux enseignements de notre Prophète (SAW) et il ne sera accepté que lorsque deux conditions seront réuni : qu’il soit sincère pour Allah (Glorifié Soit-Il) et en conformité avec la tradition du messager d’Allah (SAW). Et cela exige du pèlerin que son cœur soit attaché à son Seigneur seul et qu’il ait la certitude que toute chose est entre Ses mains (qu’il soit glorifié), et qu’Il est le pourvoyeur, qui donne la vie et la reprend, et que personne ne détient et ne possède, ni la mort ni la vie, à part Lui.

Allah (Glorifié Soit-Il) dit :« Il insère la nuit dans le jour et le jour dans la nuit. Il a soumis à Ses ordres le Soleil et la Lune, chacun d’eux devant poursuivre sa course jusqu’au terme fixé. Tel est Allah, votre Seigneur à qui appartient la Royauté ! Quant à ceux que vous invoquez en dehors de Lui, ils ne possèdent même pas la pellicule d’un noyau de datte. Si vous les priez, ils n’entendront pas vos prières, et même s’ils les entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le Jour du Jugement, ils nieront votre association. Nul ne peut mieux te renseigner que Celui dont la connaissance englobe toute chose » [fatir: 13.14].

Il se rapproche de seigneur, et doit vouer toutes sortes d’adorations pour lui, en se rappelant que vouer ses adorations à d’autres de n’importe quelle façon est du polythéisme, réduisant ainsi ses œuvres en poussière, comme Allah dit : « car toutes les œuvres qu’ils auront pu accomplir seront par Nous réduites en poussière » [Al-Furqan : 23].

Quel est l’endroit le plus digne pour  mentionner le nom d’Allah et être sur la voie de l’ami intime d’Allah (Ibrahim) pour déclarer l’unicité d’Allah. à partir du pèlerinage à la maison d’Allah pour laquelle le pèlerin s’est déplacé, lors des rituels du Hadj, pour lequel il s’est préparé, et en suivant le Messager d’Allah avec sa guidée en appliquant sa sounna et en mettant sa parole avant et au-dessus de tout autre parole de qui que ce sois, en obéissant aux commandements  d’Allah Tout-Puissant : « Prenez ce que le Prophète vous donne, et abstenez-vous de ce qu’il vous interdit. Craignez Dieu, car Il est Terrible quand Il sévit ! » [Hashr: 7]. « Si vous lui obéissez, vous serez bien guidés » [Nur: 54].

En suivant les traces du Prophète (SAW), le pèlerin sera rassuré pour accomplir son pèlerinage. En effet, au cours du pèlerinage d’adieu, le Prophète (SAW) a clairement expliqué à sa nation, les rites du pèlerinage. D’après Jabir bin Ansari Abdullah (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (SAW) a dit : « prenez de moi vos rites » (Rapporté dans Sahih Mouslim et d’autres).

En suivant les traces du Prophète (SAW), le pèlerin est prévenu des erreurs à ne pas commettre et qui peuvent annuler son pèlerinage ou diminuer ses œuvres. Comme le Prophète (SAW) l’a dit : « Celui qui accomplit le pèlerinage sans proférer des paroles obscènes, ni commettre des actes indécents, sort de son pèlerinage aussi innocent que le jour de sa naissance ».

Le discours obscène concerne le fait de chercher à avoir des relations avec les femmes et à discuter à propos de ce dernier, regarder le visage avec plaisir.

Si après chaque pas et chaque rite le pèlerin ressent qu’il est à cet endroit honoré et pure, ou il a été regroupé l’honneur de l’endroit, l’honneur du moment, l’honneur du rite, il se rend compte qu’il est dans un endroit où il n’y a pas de place pour proférer des paroles obscènes ni des actes indécents, des discussions futiles. Il passera alors la grande partie de son temps dans l’obéissance à son Seigneur ; la récitation du Coran, le rappel d’Allah, la prière, l’accomplissement du tawaf, la dépense pour Allah et les actes de charité dans toutes sortes.

Le fait de dépenser durant le hajj fera multiplier vos hassanats comme cela est évoqué dans le hadith, « tu as en récompense selon ta dépense ». Pour cela, il faut que votre argent vienne d’une source licite et pure. Allah (Glorifié Soit-Il) est pure et n’accepte que ce qui est pure, et tout cela par amour pour Allah, Son Prophète et Sa religion. Combien de personnes à l’égard desquels nous avons constaté, après leur retour du hajj, qu’elles avaient changé de comportement ? Nous avons remarqué les traces de la piété sur elles, et tout cela est le résultat et les signes du pèlerinage agrée et accepté.

Craignez Allah (Glorifié Soit-Il), créatures d’Allah, et faites attention que votre pèlerinage soit sincère et agrée par Allah. C’est l’orbite dans laquelle l’âme du pèlerinage tourne de même que le suivi du Prophète (SAW). Il faut le prendre comme guidée pour mettre sa parole avant toute autre personne. Il faut faire une dépense licite et se méfier de l’hypocrisie, l’orgueil, la vanité, l’ostentation et éviter l’obscénité et la débauche, les débats inutiles et tout ce qui va à l’encontre du but de pèlerinage ou le diminuent.