Prêche: Le Nouvel An et les souffrances de la nation musulmane

La destruction du cœur est causée par le défaut pour l’être de se mettre en valeur et par le fait de donner libre cours aux caprices de son fort inférieur. »

 

Ecouter le prêche: 

أيها المسلمون:

تتعاقبُ الأعوام وتتوالَى الشهور، والأعمارُ تُطوَى، والآجالُ تُقضَى، وكلُّ شيءٍ عنده بأجلٍ مُسمَّى.

وإن في استِقبال عامٍ وتوديعِ آخر فُرصًا للمُتأمِّلين، ومواعِظ للمُتَّعِظين، يُقَلِّبُ اللَّهُ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَعِبْرَةً لِأُولِي الْأَبْصَارِ [النور: 44].

المُوفَّقُ السعيدُ من يتَّخِذُ من صفحات الدَّهر وانقِضائِه وقفاتٍ للمُحاسَبَة الجادَّة، ولحظاتٍ للمُراجعة الصادقة. إن المُؤمن في حاجةٍ ماسَّةٍ في كل وقتٍ لمُحاسَبَة نفسِه، وتقييم مسارِه.

يقول ابن القيم – رحمه الله -: « وهلاكُ القلب من إهمال مُحاسَبَتها – أي: النفس -، ومن مُوافقَتها واتِّباع هواها« .

إخوة الإسلام:

الفوزُ والنجاة في مُحاسبة المؤمن النفسَ، بنهيِها عن الآثام، وبزجرِها عن الإجرام، وبسَوقها إلى مواطِن الخير وموارِد البرِّ، يقول ربُّنا – جل وعلا -: يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَلْتَنْظُرْ نَفْسٌ مَا قَدَّمَتْ لِغَدٍ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ خَبِيرٌ بِمَا تَعْمَلُونَ [الحشر: 18].

وفي سِيَر سلفِنا الصالح تذكيرٌ ووصايا بمُحاسبة النفس ومُعاهَدتها في كل وقتٍ وحينٍ: يقول الحسنُ – رحمه الله -: « إن العبدَ لا يزالُ بخيرٍ ما كان له واعِظٌ من نفسِه، وكانت المُحاسبة من همَّته« .

أخي المسلم:

تذكَّر وأنت تُودِّع عامًا وتستقبِلُ آخر: أن نجاتَك في مُحاسبة نفسِك، وأن فوزَك في مُعاهَدة ذاتِك. تلك المُحاسبة التي تقودُك وتكُفُّك عن الملاهِي وعن السيئات، وتسوقُك إلى فعل الأوامر والمُسارَعة إلى الطاعات.

ولا تكُن – أخي المُسلم – ممن يرجُو الآخرةَ بغير عمل، ويُؤخِّر التوبة بطُول الأمل، أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ آمَنُوا أَنْ تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ اللَّهِ وَمَا نَزَلَ مِنَ الْحَقِّ وَلَا يَكُونُوا كَالَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِنْ قَبْلُ فَطَالَ عَلَيْهِمُ الْأَمَدُ فَقَسَتْ قُلُوبُهُمْ وَكَثِيرٌ مِنْهُمْ فَاسِقُونَ [الحديد: 16].

فكُن أيها المسلم – على حذَرٍ من تضييع الأعوام والأعمار سُدًى، ومن تفويت السنوات غُثَا، ربُّنا – جل وعلا – يمتنُّ عليك فيقول: أَوَلَمْ نُعَمِّرْكُمْ مَا يَتَذَكَّرُ فِيهِ مَنْ تَذَكَّرَ وَجَاءَكُمُ النَّذِيرُ [فاطر: 37].

قال النووي – رحمه الله -: « قال ابن عباس والمُحقِّقون: معناه: أولَم نُعمِّركم ستين سنة؟« .

وفي « البخاري » عن النبي – صلى الله عليه وسلم – أنه قال: «أعذرَ الله إلى رجُلٍ بلَّغَه الستين من عُمره».

قال النووي: « أي: لم يترُك له عُذرًا؛ إذ أمهلَه هذا العُمر« .

معاشر المسلمين:

في انصِرام عامٍ وحلولِ آخر: تذكيرٌ بأن هذه الدنيا لا تبقَى على حال، أمانِيها كاذِبة، آمالُها باطلة، عيشُها نكَد، صفوُها كدَر، المرءُ منها على خطر، إما نعمةٌ زائلة، وإما بليَّةٌ نازِلة. نعيمُها ابتِلاء، جديدُها يبلَى، مُلكُها يفنَى، أيامُها معدودة، آجالُها مكتوبة.

هي بمثابَة ظلٍّ زائل، أو سرابٍ ضاحِل. هي كأحلام نائمٍ أو كظلٍّ زائلٍ. والله المُستعان وعليه التُّكلان، يَا قَوْمِ إِنَّمَا هَذِهِ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا مَتَاعٌ وَإِنَّ الْآخِرَةَ هِيَ دَارُ الْقَرَارِ [غافر: 39]، وَاضْرِبْ لَهُمْ مَثَلَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا كَمَاءٍ أَنْزَلْنَاهُ مِنَ السَّمَاءِ فَاخْتَلَطَ بِهِ نَبَاتُ الْأَرْضِ فَأَصْبَحَ هَشِيمًا تَذْرُوهُ الرِّيَاحُ وَكَانَ اللَّهُ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ مُقْتَدِرًا [الكهف: 45].

فطُوبَى لمن لم تشغَله هذه الدنيا عن الاستِعداد للدار الباقِية، هنيئًا لمن لم يغترَّ ببريقِها وسرابِها وزينتِها وزخارِفها عن الاستِعداد ليوم الرَّحيل اليقين.


Les Années et les mois passent les uns après les autres. Nos vies ont une fin et un terme fixé car Allah a fixé un terme pour toute chose.

La disparition d’une année et la venue d’une nouvelle, offrent d’excellentes occasions pour nous de contempler et de tirer des enseignements et de la morale de la vie. Allah fait alterner la nuit et le jour, et il y a là un sujet à méditer pour ceux qui savent réfléchir. » (An-Nur: 44).

Ibn Al-Qayyim, qu’Allah lui accorde sa miséricorde, dit : «La destruction du cœur est causée par le défaut pour l’être de se mettre en valeur et par le fait de donner libre cours aux caprices de son fort inférieur. »

Frères et sœurs en l’Islam !


Le succès et le salut résultent du fait pour le croyant de se remettre en question, de se demander des comptes à lui-même, de renoncer à commettre des péchés et mauvaises actions, et de faire beaucoup d’efforts pour accomplir de bonnes actions et des actes justes. Notre Seigneur, Exalté soit-Il, dit :
Ô vous qui croyez ! Craignez Allah ! Que chacun de vous songe à ce qu’il a avancé pour assurer demain son salut ! Craignez Allah! Allah est parfaitement Informé de ce que vous faites.
» (Al-Hashr : 18).


La vie de nos pieux prédécesseurs nous rappelle que nous devons nous demander des comptes et être vigilants sur nous à tout moment. Al-Hasan Al-Basri, qu’Allah lui accorde sa miséricorde, a dit : « Un serviteur restera en sécurité tant qu’il se conseille et se demande des comptes« .


Frère musulmans,


Rappelle-toi que tu es en train de quitter une année pour entrer dans une nouvelle année. N’oublie pas que ton succès réside dans le fait de te demander des comptes. C’est cette autocritique qui t’amènera à t’éloigner des péchés et mauvaises actions et te permettra d’effectuer les commandements d’Allah et à te hâter d’accomplir des actes d’obéissance à son Egard.

Alors, le moment n’est-il pas venu pour ceux qui croient de laisser leurs cœurs se remplir d’humilité à l’évocation d’Allah et devant la Vérité qu’Il a révélée ? Ne doivent-ils pas éviter de suivre l’exemple de ceux qui avaient reçu l’Écriture avant eux et dont les cœurs se sont desséchés avec le temps, au point que beaucoup d’entre eux devinrent pervers ?


Frères et sœurs dans l’Islam !


Qu’est-ce que La vie ? Ce n’est que des heures, des jours et des années. Les croyants qui réussissent vraiment sont ceux qui augmentent leurs actes dans le bien et la piété, et continuent à lutter pour atteindre le succès éternel dans l’au-delà. En effet, plus ils avancent dans les années, plus les pieux augmentent dans l’obéissance et la piété. Le Prophète, paix et bénédictions sur lui, a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui dont la vie est longue et dont les actions sont bonnes  » (Hadith rapporté par At-Tirmidhi et qui a été classé comme hasan sahih (bon et authentique)).


Attention chers musulmans, soyez vigilants à ne pas gaspiller votre vie ou laissez les années passer en vain. Notre Seigneur, Exalté soit-Il, nous rappelle de ses faveurs et nous interpelle, Et Il dit :
(. . Ne vous avions-Nous pas donné une vie assez longue pour réfléchir, si vous l’aviez voulu ?, leur sera-t-il répondu. Un messager n’est-il pas venu vous avertir ?. . . )(Fatir: 37)

Al-Bukhari rapporte que le Prophète, paix et bénédictions sur lui, a dit : «Allah a donné assez d’excuse à une personne dont il l’a laissé vivre jusqu’à l’âge de soixante ans ». Commentant ce hadith, An-Nawawi dit : « cela signifie qu’Allah a donné toutes les excuses pour une telle personne comme il l’a laissé vivre si longtemps « .


Chers Musulmans !


Comme une année passe et une nouvelle commence, il ya un rappel pour nous au sujet de cette vie est en constante évolution. Ses espoirs sont faux, sa jouissance est constamment perturbée (éphémère), et son apparente sérénité est plutôt nuageuse.

L’homme est en danger permanent dans cette vie carelle lui fournit tantôt une bénédiction éphémère, tantôt un malheur soudain et inattendu ; ses plaisirs sont des épreuves, ses objets s’usent, son pouvoir prend fin, ses jours sont comptés, et ces conditions énoncées dans celle-ci sont fixées.

Elle est comme l’exemple d’une ombre qui passe et un mirage trompeur. Elle est comme le rêve d’un dormeur ou une ombre passagère. Nous cherchons l’aide d’Allah et nous comptons sur lui. Allah dit :
Ô mon peuple ! La vie de ce monde n’est que jouissance éphémère. Seule la vie future constitue la demeure éternelle » (Ghafir: 39) .
Il dit aussi :
Propose-leur encore la parabole de la vie en ce bas monde. Elle est semblable à cette eau que Nous faisons descendre du ciel, et dont les plantes s’imprègnent un instant pour se transformer ensuite en chaume à la merci des vents, car la puissance d’Allah n’a point de limite »(Al-Kahf: 45).


Heureux ceux qui ne laissent pas cette vie les distraire de la préparation de leur demeure éternelle. Heureux sont ceux qui ne sont pas trompés par son éclat, ses mirages trompeurs, ses ornements et ses parures, et qui se préparent pour le jour de départ.


Serviteurs d’Allah !


Le véritable succès ne peut être atteint que par ceux qui utilisent ce monde comme un passage pour l’au-delà et une arène pour la concurrence dans les bonnes actions. Mouslim a rapporté dans son Sahih que le Prophète, paix et bénédictions sur lui, a dit : « La vie de ce monde est douce et verte (c’est-à-dire séduisante), et Allah a fait de vous des générations qui se succèdent afin de voir comment vous agissez. Alors méfiez-vous des tentations de cette vie et les tentations des femmes. La première des tentations pour les Enfants d’Israël était celle des femmes ».